17/08/2008

Les 10 commandements du fonctionnaire...

1 - Vis pour te reposer.

2 - Aime ton lit, c'est ton temple.

3 - Si quelqu'un vient te voir pour se reposer, aide-le.

4 - Repose-toi le jour pour pouvoir dormir la nuit.

5 - Le travail est sacré, ne le touche pas.

6 - Ne fais jamais demain ce que tu peux faire après-demain.

7 - Travaille le moins possible. Ce qui doit être fait, laisse les autres le faire.

8 - Du calme, personne n'est mort en se reposant, mais tu peux te blesser en travaillant...

9 - Quand tu ressens le désir de travailler, assieds-toi et attends que cela passe.

10 - N'oublie pas, le travail c'est la santé. Donc, laisse-en aux malades.

************************

Auprès du grand public, généralement le fonctionnaire a bien souvent "mauvaise" réputation.  Il est souvent assimilé à quelqu'un de fainéant, peu serviable, etc.  A votre avis, cette étiquette est-elle justifiée?  J'attends vos avis...

00:53 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour,
si vous croyez un seul mot de ce que vous avez écrit, c'est grave ! J'ai passé ma carrière au service du Public, pour le Service Public. En particulier, les 5 dernières années, je me suis décarcassé pour faciliter le travail de nombreux salariés du privés, qui me sollicitaient pour que je les aide dans l'application de réglementations de sécurité.
Vous voulez dresser les catégories de gens les uns contre les autres ? Quelle triste ambition...

"D'accord ils font grève, d'accord on les considère comme des feignasses mais un fonctionnaire c'est quoi :

Une infirmière (Celle qui vous fera votre toilette quand vous serez incontinent et plus privé de couches culottes)

Un Soldat (Celui qui mettra sa vie en jeu pour défendre vos choix politiques privés)

Un policier (Celui qui vous protégera contre les « sauvageons » qui viennent abîmer les jolies voitures privées)

Un conducteur de TGV (Celui qui vous emmène dans votre villégiature privée pour pas très cher et sans danger)

Un inspecteur des impôts (Celui qui fait fonctionner l'état grâce à cet argent que le privé à tant de mal à gagner)

Un facteur (Celui qui amène chez vous au bout de la France les colis privés des cadeaux de noël de papy mamy)

Un prof (Celui qui vous permet d'apprendre gratuitement ce que vous mettrez en pratique dans le privé)

Une institutrice (Celle qui mouche vos chers bambins privés et reçoit les insultes publiques)

Un juge (Celui qui gérera votre divorce privé)

Un pompier (Celui pour qui la devise est « sauver ou périr » et qui périra pour sauver votre vie privée et votre maison privée perdue en plein maquis avec un branchement et un kWh EDF au même prix)

Un agent de la sécu (Celui qui se fera chier dans un bureau pour vous rembourser vos tranquillisants privés)

Un agent des Assedic (Celui qui fera avancer votre dossier de chômage quand le privé vous aura foutu dehors)

Un technicien EDF (Celui qui remettra le courant pour que vous regardiez vos DVD privés après la tempête)

Une sage femme (Celle qui ne se prive pas de galérer pour faire naître vos futurs cadres privés)

Un directeur d'hôpital (Celui qui se bat pour soigner gratuitement votre surmenage privé)

Un conducteur de métro (Celui qui vous conduit au tarif le moins cher d'Europe dans vos boulots privés)

Encore le métro (Celui qui vous emmène 365 jours par an à vos soirées privées et vous ramène même quand vous êtes bourrés)

L'organisateur de la fête de la musique (Le con qui organise votre petite soirée sympa du 21 juin)

Et bien sur tous les sans grades, qui ramassent vos ordures, nettoient les parcs, améliorent les forêts, recherchent de nouvelles technologies, transportent votre nourriture la nuit quand vous dormez (encore le train), font tourner les centrales électriques, aiguillent les avions, organisent les élections, donnent à manger dans les cantines scolaires, plantent des fleurs dans les villes, font des émissions de télé, vous donnent la météo (aux agriculteurs, aux avions privés et aussi et surtout aux marins privés !! )"


Alors maudissez les, injuriez les, rejetez les, mais quand du service public, vous serez privé, alors là vous pleurerez !!

Écrit par : Michel Gaillard | 01/04/2013

Les commentaires sont fermés.