19/03/2007

Heureux anniversaire à notre "petit" Adrien...

 

B comme Blog 1

 

12 ans déjà....  Que le temps passe vite, bien trop vite... 

Nous sommes heureux d'avoir pu à l'occasion de ton anniversaire t'offrir "une grande table" comme tu l'as souvent demandé, comme nous faisions lorsque tu étais petit...

Malheureusement, pendant de nombreuses années, la bêtise des "grands" n'a pu exaucer ton voeu, celui d'un enfant qui rêve d'avoir comme unique cadeau une "grande table" où sont réunis ses parents, grands-parents, oncles, tantes, cousine.

Aujourd'hui, 8 ans après la rupture, pour toi, toi qui n'a toujours pas compris pourquoi ton papa et ta maman coupaient les ponts avec la famille (nous non plus d'ailleurs, sans doute, comme c'est d'usage dans la jeunesse actuelle, suite à un mot déplacé ou à un conseil non suivi par les grands-parents et tout le reste de la famille en pâti de surcroît), on fait semblant qu'on a tout oublié.  Pour avancer, rien ne sert de se retourner sur le passé, il est préférable de regarder devant nous...

Tatie

19:29 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

4e jour sans tabac.... SOS...

decoration!!! TABAC =  DROGUE !!!
 

Dur, dur, le sevrage... mais il faut tenir bon ma p'tite Val... tu te sentiras bien mieux après, ton portefeuille aussi d'ailleurs ....  Plus de problème respiratoire, plus d'essouflement dans l'effort, moins de risque de cancer du poumon ou de l'oesophage... Beurk, j'ai vu mon père en souffrir de cette saleté et même si aujourd'hui il s'en est sorti, sa vie n'est plus pareille qu'avant (il ne salive plus, il est perpétuellement aphone plus toutes les conséquences néfastes de la chimio).

Souvent, je me dis qu'une petite "clope", rien qu'une petite,  serait si bonne mais tous ceux qui ont arrêter de fumer vous le diront... "tu flanches pour une, rien qu'une seule et tu replonges illico dans le vice"...  alors pour éviter à nouveau le grand saut dans le cendrier, on se rue sur tout ce qui ce mange...  pas très bon ça, ni pour la ligne, ni pour les dents...

Si vous avez donc des suggestions pour combler le manque de nicotine par autre chose que du chocolat ou autres douceurs, merci de m'en faire part....

En tout cas, je préconise à tout ceux qui n'ont jamais goûté à ce p'tit bout de cancer de ne JAMAIS L'ESSAYER et à ceux qui commencent seulement de STOPPER LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE car on ne s'en défait pas si facilement, IL FAUT BEAUCOUP DE VOLONTE!!!!!  Et même avec de la volonté, on doit s'y reprendre parfois à plusieurs reprises avec de décrocher totalement. 

Pour ma part, c'est la 3e fois que j'essaie... pas toujours aisé de balayer 20 années de tabac....

 Une ex-fumeuse ... enfin, j'espère que cette fois-ci, c'est la bonne...

18:17 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Moments d'émotion...

A nous d'apporter dans ce monde,
Notre petite contribution.
Un sourire, un mot plaisant,
Nous faisons de chacun de nos jours,
Un instant de tendresse,
Un moment d'émotion.

 

Le plus important,
C'est de le partager,
Là dans la rue, avec vous, avec toi,
C'est en donnant, que l'on recevra,
C'est en regardant les autres,
Que l'on découvrira.

 

Si le monde est trop grand pour aimer,
Ouvre tes bras, ouvre ton coeur,
Ne te limite pas à y penser,
La vieille petite dame que tu as croisé,
dans ton hall d'entrée,
Elle aussi voudrait existé.

 

Alors pourquoi ne pas prendre 5 minutes de ta vie,
Pour lui proposer de l'aider,
Nous avons tous besoin les uns des autres,
Les gens vont-ils enfin réaliser,
Que nous passons dans cet univers,
Que quelques années...

 

Pat

17:14 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/03/2007

Adieu papa…

Papa, pourquoi es-tu parti sans te retourner ?

J’attendais que tu me fasses un petit signe de la main

Pour que tu me rassures sur ton départ précipité

Mais j’ai attendu en vain…

 

Papa, tu ne peux t’imaginer

Comme la souffrance de te perdre est si douloureuse

Moi qui pensais que tu serais là pour l’éternité

Ma vie sans toi va être si laborieuse.

 

Tu étais toujours de bons conseils

Même si je ne les suivais pas toujours

Tu étais sans pareil

Pour me combler de jour en jour

 

Et pourtant un jour où tu avais besoin de moi

Je ne sais quelle mouche m’a piqué

Alors que toi, tu as toujours été là pour moi

J’ai décidé de rompre notre lien sacré

 

Pendant toutes ces années de silence

J’aurai voulu avoir la volonté

De me faire violence

Et dans mes bras te serrer

 

J’aurai dû aller frapper à ta porte

Mais le courage m’a manqué

Te connaissant, tu ne m’aurais pas mise à la porte

J’aurai dû mettre en poche ma fierté

 

Aujourd’hui, c’est trop tard

Vers un monde meilleur tu nages

Tu as pris le départ

Pour ton tout dernier voyage

 

Val

11:59 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |