17/03/2007

Adieu papa…

Papa, pourquoi es-tu parti sans te retourner ?

J’attendais que tu me fasses un petit signe de la main

Pour que tu me rassures sur ton départ précipité

Mais j’ai attendu en vain…

 

Papa, tu ne peux t’imaginer

Comme la souffrance de te perdre est si douloureuse

Moi qui pensais que tu serais là pour l’éternité

Ma vie sans toi va être si laborieuse.

 

Tu étais toujours de bons conseils

Même si je ne les suivais pas toujours

Tu étais sans pareil

Pour me combler de jour en jour

 

Et pourtant un jour où tu avais besoin de moi

Je ne sais quelle mouche m’a piqué

Alors que toi, tu as toujours été là pour moi

J’ai décidé de rompre notre lien sacré

 

Pendant toutes ces années de silence

J’aurai voulu avoir la volonté

De me faire violence

Et dans mes bras te serrer

 

J’aurai dû aller frapper à ta porte

Mais le courage m’a manqué

Te connaissant, tu ne m’aurais pas mise à la porte

J’aurai dû mettre en poche ma fierté

 

Aujourd’hui, c’est trop tard

Vers un monde meilleur tu nages

Tu as pris le départ

Pour ton tout dernier voyage

 

Val

11:59 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.