26/12/2006

JOYEUX NOEL & MEILLEURS VŒUX

 

Juste une mascarade…
On se souhaite le meilleur avec de belles paroles
Y a les cadeaux qu’on s’offre mutuellement
Et l’ambiance de sincérité semble recréée
Un sapin trône pour confirmer l’illusion
X (Mr ou Mme) s’en donne à cœur joie pour
 
Nous adresser ces quelques mots stéréotypés
On nous prend vraiment pour des « cons »
En autre temps, on nous adresse à peine un regard
L’indifférence est de rigueur
 
Et voilà qu’on s’imagine que la « magie » des fêtes va
Tout effacer, balayer l’insensibilité des autres
 
Mais il ne faut pas se leurrer
En se réveillant début janvier
Il fera toujours aussi froid dans nos coeurs
Les autres reprendront leur chemin vers
L’insouciance de notre lendemain
En oubliant qu’il y a peu encore
Un soupçon d’égard les avait frappé
Rangez au placard vos bonnes résolutions et
Surtout n’oubliez pas de les ressortir l’an prochain
 
Vaguez cette année encore à vos occupations
On n’oubliera pas votre bonté
Eblouir était votre devise mais
Un don de vous aurait été certainement plus chaleureux
X (Mr ou Mme), à l’année prochaine sans doute….
 
Valérie
 

noel

21:54 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

La logique...

Il est toujours aisé d'être logique.
Il est presque impossible d'être logique jusqu'au bout.
 
(A. Camus)

21:39 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Se connaître...

Se connaître soi-même, c'est s'oublier
S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses.
 
Dôgen

21:38 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Quand on aime trop…

L’amour est une belle chose, qui donne envie de vivre plus fort,

qui agrandit l’espace et réduit les problèmes.

C’est un sentiment extraordinaire qui, lorsqu’il est bien vécu,

nous porte tout au long de notre vie comme un point de repère

vers lequel nous pouvons toujours revenir pour nous rassurer.

Mais il doit également être dosé,

sans quoi il peut être tout le contraire de ce que l’on croit.

 

Le principal danger de l’amour est d’aimer trop.

Il n’est pas rare de voir, dans un couple,

un des deux partenaires faire tout pour l’autre et l’idéaliser

à un point tel qu’il ne le voit même plus en tant qu’être aimé,

mais quasiment en tant qu’idole n’ayant aucun défaut

et pour qui il faut faire tout ce qu’on peut. 

L’amour n’est, cependant, pas synonyme de dépendance,

et il faut qu’il permette de partager des choses,

mais qu’il permette également de vivre ses propres activités,

indépendamment de l’autre,

afin de conserver un sain équilibre dans la vie privée. 

Il ne faut pas qu’un des deux partenaires

se mette subitement à ne partager

que les activités de l’autre pour lui faire plaisir,

au point de laisser tomber les siennes.

 

Lorsqu’on aime trop, en croyant bien faire,

on finit par ne plus être soi-même, on devient… l’autre ! 

Bien souvent, héritage des mentalités du passé,

des femmes deviennent totalement et affectivement

dépendantes de leur mari,

acceptant tout, et même ce qui est intolérable. 

Le risque est que, dans cette spirale infernale,

elles ne parviennent jamais à retrouver une certaine lucidité

qui leur permettra de reprendre pied

et d’avoir conscience de cette situation anormale. 

On peut vivre pour l’autre, dans une certaine mesure,

à condition que cette relation soit partagée,

et que « l’autre » soit à certains moments

l’un des deux partenaires,

et à d’autres moments le second. 

Mais certains, notamment poussés par la peur d’être quittés,

n’arrivent pas à envisager cet équilibre,

et font donc tout (et trop) pour l’autre

en s’oubliant totalement  dans la relation. 

Or, pour sortir d’une telle relation amoureuse déséquilibrée,

il faut avant tout prendre conscience qu’on fait

tout le contraire de ce qu’on aimerait,

 uniquement pour s’accommoder à l’autre et éviter les conflits

en acceptant tout au nom de l’amour pour l’autre. 

Pourtant, au sein d’un couple, les conflits sont naturels,

et il ne faut pas chercher à les éviter à tout prix,

car ils sont souvent là pour mettre au jour des éléments

qu’on n’imaginait peut-être pas ou auxquels

on préférait ne pas être confronté. 

Les conflits, s’ils sont intelligemment gérés,

aboutissent généralement à un mieux être

lorsqu’ils permettent de débattre à fond d’un problème. 

Or, la dépendance affective est un blocage total

à ce genre de situation, et n’engendre donc finalement

que des rancoeurs refoulées et un mal-être grandissant.

 

Sortir de ce genre de relation,

et surtout en construire une meilleure,

n’est pas à la portée de tous,

et le processus ne pourra parfois se faire qu’à l’aide

d’une thérapie personnelle, voire familiale. 

Le but final sera toutefois le même :

arriver à s’apprécier soi, en premier,

pour pouvoir aimer l’autre sans dépendance.

 

Carole Sélignan

21:37 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Aimer, c'est...

Aimer,

C’est plus donner que recevoir,

C’est être capable de pardonner,

C’est dire à l’autre qu’on l’aime sans jamais se lasser,

C’est être capable de retenir sa langue pour ne pas offenser,

C’est dire à l’autre : j’ai besoin de toi.

Pour respecter ces conseils, il faut un amour profond

Dont la flamme est continuellement ravivée

Par quantité de petites attentions quotidiennes réciproques.

La vie d’un couple n’est harmonieuse

Que si tous les deux regardent dans la même direction,

Et vivre avec quelqu’un,

C’est autant savoir l’écouter que savoir lui parler.

 

Roger Matagne

21:36 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La solitude...

 

La solitude n'est jamais si cruelle
que lorsqu'on la ressent tout près de quelqu'un
qui a cessé de communiquer
 
Auteur inconnu

21:35 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Si tu es las...

Si tu es las et que la route te paraît longue,

Si tu t’aperçois qu tu t’es trompé de chemin,

Ne te laisse pas couler au fil des jours et du temps

… Recommence…

 

Si la vie te semble trop absurde,

Si tu es déçu(e) par trop de choses et trop de gens,

Ne cherche pas à comprendre pourquoi,

… Recommence…

 

Si tu as essayé d’aimer et d’être utile,

Si tu as connu ta pauvreté et tes limites,

Ne laisse pas là une tâche à moitié faite,

… Recommence…

 

Si les autres te regardent avec reproche,

Qu’ils sont déçus par toi, irrités,

Ne te révolte pas, ne leur demande rien,

… Recommence…

 

Car l’arbre rebourgeonne en oubliant l’hiver,

Car le rameau fleurit sans demander pourquoi,

Car l’oiseau fait son nid sans songer à l’automne,

Car la vie est espoir et recommencement.

 

Marc Lemmens

21:33 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Hier est histoire... Demain est avenir...

Encore une petite attention touchante de mon homme…


 

Hier est histoire

Demain est avenir

Aujourd’hui est un cadeau,

C’est pourquoi on appelle

Aujourd’hui « présent ».

 

En me réveillant ce matin,

Je me suis dit

Que j’avais beaucoup de chance

De te connaître.

 

Merci de tout mon cœur

D’être toi !

 

Auteur inconnu

21:33 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Tous les rêves...

Tous les rêves, tous les rêves que l'on a partagés
Tous les rêves, tous ces rêves faut pas les oublier
Tout ce qui nous apporte un peu de redoux
Tout ce qui nous importe s'éloigne de nous

Tous les rêves, tous ces rêves, tous ces baisers volés
Tous ces rêves envolés qu'on a abandonnés
Et qui nous donnaient l'envie d'aller jusqu'au bout
À présent nous supplient de rester debout

Mais les rêves, tous ces rêves que l'on ne faisait plus
Mais les rêves, tous ces rêves que l'on croyait perdus
Il suffit d'une étincelle pour que tout à coup
Ils reviennent de plus belle, au plus profond de nous...

Aimons les étoiles
Laissons-les filer
Aimons les étoiles

Tous ces rêves nous élèvent, nous font aimer la vie
Tous ces rêves, ça soulève et ça donne l'envie
L'envie d'un monde meilleur, c'est beau mais facile
De pas commettre trop d'erreurs, c'est bien plus difficile

Car les rêves, car les rêves parfois viennent s'échouer
Et s'achèvent, et s'achèvent devant l'écran d'une télé
Dans un monde qui nous agresse, qui peut vous mettre en pièce
Solitaire dans un trois pièces, tout ce qu'il nous reste...

C'est d'aimer les étoiles
Laissons-les filer
Aimons les étoiles
Laissons-les, laissons-les, laissons-les filer

Tous les rêves, tous les rêves que l'on a poursuivi
Tous les rêves, tous ces rêves pour un bel aujourd'hui
Et qui nous donnaient l'envie d'aller jusqu'au bout
À présent nous supplient de rester debout

Mais les rêves, tous ces rêves que l'on ne faisait plus
Mais les rêves, tous ces rêves que l'on croyait perdus
Il suffit d'une étincelle pour que tout à coup
Ils reviennent de plus belle, les rêves sont en nous.
Les rêves sont en nous...

 

Pierre Rapsat

21:30 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Tu es mon univers, tu es mon amour...

Ah... mon homme !
Il a toujours pleins de petites attentions à mon égard.
C'est mon p'tit café le matin,
Des bisous ici et là donnés sans compter,
Un tas de mots tendres prononcés sans restriction,
Tant de gestes affectueux,...
Et de surcroît une vraie fée du logis. 
Que demander de plus?
Il est tout ce dont rêve une femme...
Récemment, en rangeant quelques papiers,
J'ai retrouvé une de ses nombreuses cartes à texte
Qu'il m'avait remise pour me témoigner son Amour.
Qui dit que les hommes ne sont pas romantiques ?
A vous de juger...
 

Tu es mon univers, tu es mon amour
 
Que serait-il arrivé si nous ne nous étions jamais rencontrés?
 
Qu'est-ce que que je ferais?
 
Quel genre de vie aurai-je?
 
Je songe souvent à ces choses
 
Et j'arrive toujours à la même conclusion.
 
Sans toi, je serais quelqu'un de très malheureux,
 
Menant une existence misérable.
 
Je sais que nous nous sommes rencontrés pour une raison
 
Et cette raison est que
 
Toi et moi étions destinés à tomber amoureux l'un de l'autre.
 
Toi et moi étions destinés à former un couple
 
Qui nous donne la force de traverser la vie avec joie.
 
C'est tellement merveilleux que les choses
 
Se soient réalisées de cette façon
 
Et que nous nous soyons rencontrés.
 
Tu es mon univers.
 
Tu es mon amour.
 
 
Auteur : Susan Polis Schutz
 

 
A mon homme de conclure :
"Aucun doute, tu es l'Amour ou plus simplement la femme de ma vie"

21:29 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Risques

Sourire,

C'est prendre le risque de paraître ridicule.

 

Pleurer,

C'est prendre le risque de paraître sentimental.

 

Tendre la main vers l'autre,

C’est prendre le risque de s'impliquer.

 

Faire voir ses sentiments,

C’est prendre le risque de montrer son véritable soi.

 

Étaler ses idées, ses rêves devant la foule,

C’est risquer de les perdre.

 

Aimer,

C'est risquer de ne pas être aimé en retour.

 

Vivre,

C'est risquer de mourir.

 

Espérer,

C'est risquer le désespoir.

 

Essayer,

C'est risquer l'échec ...

 

Mais les risques doivent être courus,

Parce que le plus grand risque dans la vie,

C’est de ne rien risquer.

 

La personne qui ne risque rien,

Ne fait rien, n'a rien, n'est rien.

 

Quelqu'un peut se faire une carapace

Pour éviter la souffrance et le chagrin,

Mais il ne peut alors apprendre à ressentir,

À changer, à grandir, à aimer, à vivre.

 

Enchaîné par les certitudes,

L’individu est un esclave qui a renoncé à la liberté.

Seul l'individu qui risque est vraiment libre.

 

(Auteur Inconnu)

21:26 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mon coeur t'appartient !

Mon coeur, je t'ai donné

Jamais je ne le reprendrai

Il te faudra le garder

Car personne d'autre ne pourra s'en approprier

L'amour dont il est rempli

Est à toi pour la vie

Et à chaque battement que tu écouteras

C'est un je t'aime que tu entendras

Tu sais je l'avais gardé précieusement

Pour le donner à celui que j'étais pour aimer tendrement

Et comme tu es l'homme de ma vie

C'est à toi qu'il appartient mon chéri.
 
Auteur : Les poèmes de Sophie

21:22 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le sourire ...

Un sourire ne coûte rien, mais a une grande valeur.

Il enrichit ceux qui le reçoivent, sans appauvrir ceux qui le donnent.

Il dure un instant, mais on s'en souvient longtemps.

Personne n'est assez riche pour s'en passer.

Même les pauvres peuvent le posséder.

Il rend les familles heureuses.

Les affaires prospères, les amitiés durables.

Un sourire nous repose, quand nous sommes fatigués.

Nous encourage, quand nous sommes déprimés.

Nous réconforte, quand nous sommes tristes.

Et nous aide à combattre tous nos soucis.

Cependant, il ne peut pas être acheté, emprunté ou volé.

Il a de la valeur, seulement quand il est donné.

Si vous rencontrez quelqu'un, qui ne vous donne pas le sourire que vous méritez,
 
Soyez généreux donnez-lui le vôtre.

Car personne n'a plus besoin d'un sourire que celui,
 
Qui ne peut en donner aux autres...

(Auteur inconnu)

21:20 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Etre riche….

    Je voudrais être très riche,

Riche mais pas d’or ni d’argent

Riche sans être en haut de l’affiche,

Mais riche d’amour et de sentiments,

Riche de savoir, et d’instruction,

Afin de faire partager cette richesse

Sans compter, et sans prétention,

A ceux qui veulent écouter avec sagesse.

Je voudrais distribuer du bonheur,

Et le bonheur n’a pas de prix,

Partager ce qui est dans mon cœur,

Sans arrières pensées ni compromis.

Et, lorsque on est riche, on partage,

Car être riche c’est avoir beaucoup.

Beaucoup de choses à donner en héritage

Ayant plus de valeur que le moindre petit sou.

 

Auteur : Jean-Paul Thillier

21:18 Écrit par valpat dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |